Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimization), aussi appelé « référencement naturel », est le fait d’optimiser un site pour obtenir du trafic venant des moteurs de recherche.

Au sommaire :

  1. Pourquoi le SEO est important ?
  2. Google VS le SEO
  3. Comment fonctionne un moteur de recherche ?
  4. Les facteurs du classement d’un site sur Google
  5. Conclusion

Pourquoi le SEO est important ?

Pour faire simple : C’est la plus grosse source de trafic d’internet.

Le grand avantage du référencement naturel : Un CPC à 0 €.

Pour les non-marketeux, le CPC est l’acronyme de « coût par clic ». Il correspond au prix que l’annonceur doit payer pour chaque personne qui clique sur la publicité.

Prenons un exemple concret : La requête « Rachat de crédit », connue dans le monde SEO pour être très lucrative mais très concurrentielle.

Aperçu de la requête sur l’outil SEMRush.

Aperçu de la requête sur l’outil SEMRush.

Nous avons deux données intéressantes ici :

  • Chaque mois, ± 40 500 personnes cherchent ce mot-clé sur Google.
  • Sur cette requête, un annonceur paye en moyenne 18,15 € pour chaque clic.

Sachant qu’en moyenne 1/3 des internautes cliquent sur le premier résultat de Google, le premier site sur la requête « Rachat de crédit » reçoit environ 13 500 visites sans payer.

Pour obtenir le même trafic avec de la publicité Adwords, un concurrent devra payer pas moins de 245 000 €… chaque mois !

Dis comme ça, ça fait rêver non ? On dirait qu’apprendre le SEO, c’est avoir accès à la poule aux œufs d’ors. La réalité est un peu différente.

L’exemple présenté ci-dessus est vrai mais il faut être conscient que pour arriver dans le top 3 d’une requête concurrentielle, cela demande un certain investissement en temps {et|ou} en argent. (Je peux vous assurer que le n°1 sur « rachat de crédit » ou « casino en ligne » n’est pas là pas hasard et que ça lui a quand même coûté beaucoup d’argent pour en arriver là 😉 )

Le SEO est la meilleure source de trafic sur le long terme. Mais il faut savoir qu’avant de voir les premiers résultats, cela demande beaucoup de patience et de travail.

Google VS le SEO

Avant de vous parler de la manière dont fonctionne un moteur de recherche, il est important de vous parler de la relation entre Google et les référenceurs.

L’objectif de Google : Avoir un moteur de recherche neutre et fiable pour mieux séduire les annonceurs

L’objectif des référenceurs : Comprendre et manipuler l’algorithme de Google pour en tirer un profit (pour soi-même ou pour un client)

Les intérets de chacun sont complètement opposés et c’est pourquoi Google ne communique que très peu sur la manière d’être mieux positionné sur son moteur de recherche.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Pour mieux comprendre comment améliorer le positionnement d’un site sur les SERP, il est important de comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche.

SERP = Search Engine Result Page = La page des résultats après avoir tapé une requête sur un moteur de recherche.

Un moteur de recherche fonctionne en 3 étapes :

  1. L’indexation

La première étape pour faire fonctionner un moteur de recherche est d’enregistrer tous les sites web et toutes leurs pages dans une énorme base de données.

Pour ce faire, le robot de Google « Google Bot » utilise les liens hypertextes.

Imaginons que le robot arrive sur cette page, voici comment il procéderait :

  • Il enregistre l’URL (adresse web) de cette page
  • Il enregistre également tout le contenu texte, les images, la structure du site.
  • Il enregistre ensuite tous les liens depuis cette page vers un autre site (exemple : ce lien vers Wikipedia)
  • Le robot va alors répéter ce même processus sur cet autre site.
  • Sur ce site, il trouve alors de nouveaux liens, vers d’autres sites qu’il n’a pas encore enregistré et sur lesquels il va répéter une nouvelle fois ce processus.

De cette manière, Google Bot remplie une grande base de données de pages et de sites web.

Il faut maintenant les analyser et les classer avant de pouvoir les proposer en résultat d’une recherche à un internaute.

  1. Le classement

Toutes les données que le robot d’indexation a pu récupérer sur le site sont alors transmises à un algorithme, une boite noire, qui va définir pour quels mots-clés cette page est pertinente.

C’est principalement cet algorithme que les référenceurs comme moi cherchent à décoder.

  1. Les résultats

La dernière étape est simplement de montrer les résultats lorsqu’une recherche est tapée sur le moteur de recherche.

Les facteurs du classement d’un site sur Google

Mais alors, quelles données sont analysée par le moteur ?

L’accessibilité

Le temps de chargement

Si votre site charge en 10 secondes alors qu’il pourrait charger en 1 seconde, c’est 9 secondes de perdues pour le robot de Google. Google perd donc de l’argent à venir sur votre site.

Logiquement, il viendra donc moins souvent et pourra appliquer une pénalité.

(Recommanderiez vous quelqu’un qui vous fait perdre de l’argent ?)

Il existe des outils gratuits pour vous aider à analyser et optimiser le temps de chargement d’un site :

J’en parle plus longuement dans cet article : « Pagespeed et SEO »

Mobile-friendly

Il faut savoir que les résultats d’une même recherche depuis un ordinateur ou un mobile sont différents.

Votre site est-il bien optimisé et lisible pour les smartphones ?

Si non, il n’apparaîtra probablement jamais sur les SERP mobile.

Le contenu

Voici les principaux éléments analysés pour définir le classement :

  • Le titre de la page web
  • Le texte
    • Nombre de mots
    • Champ lexical utilisé
  • L’URL (adresse web)
  • La structure HTML
    • Les titres sont-ils bien indiqués comme des titres avec les balises h1, h2, h3, … ?
    • Les images sont-elles légendées ?
  • Quelles autres pages de ce site font un lien vers cette page ?
  • Et inversement : vers quelles autres pages de ce site cette page fait-elle un lien ?

L’autorité / La popularité

Larry Page et Sergey Brin, les deux fondateurs de Google, sont partis du principe que le web fonctionne comme le bouche à oreille.

On imagine donc qu’un site est populaire si beaucoup d’autres sites web parlent de lui. Et la manière qu’un site peut parler d’un autre, c’est de faire un lien.

Ils sont allés un peu plus loin en ajoutant le principe d’autorité, plus tard appelé PageRank. C’est-à-dire que plus le site est jugé comme étant sérieux et fiable, plus les sites recevant un lien de celui-ci seront également considérés comme pertinents.

Il parait normal qu’un lien depuis Marmiton.org (le plus gros site de cuisine français) ait plus d’impact qu’un lien venant du petit blog de cuisine de votre cousine éloignée.

Les référenceurs ont bien compris ce principe et certaines stratégies d’acquisition de liens de manière plus ou moins naturelle ont commencé à faire leur preuve. J’en parle en détail dans la suite d’articles sur le netlinking.

Instant lexique : Un « Backlink » est un lien en direction de votre site. Si vous vous initiez au SEO, vous allez probablement revoir ce terme régulièrement.

PS : J’ai dédié un article entier à ce sujet « Quels sont les facteurs de référencement sur Google » qui est plus complet et détaillé. Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande fortement de le lire.

Conclusion

En bref, voici comment faire du SEO en trois étapes :

  • Assurez-vous que le robot de Google peut bel et bien venir sur votre pour l’enregistrer dans sa base de données et l’analyser.
  • Optimisez votre contenu.
  • Cherchez à faire parler de votre site (ou achetez des liens)

J’espère que vous y voyez un peu plus clair sur ce qu’est le SEO et comment fonctionne le référencement d’un site.

Pour cet article où je ne parle que des fondamentaux, j’ai essayé de vulgariser au possible mais si quelque chose n’est pas clair, laissez-moi un commentaire !